• banqueroute

    Comment gérer la banqueroute ?

    Formation Vidéo Offerte : Transformez une idée en business rentable. 18 astuces pour créer votre plan de route de l’entrepreneur à succès !

    Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

    C’est la banqueroute, la faillite, la crise, la misèreee… (comme disent les jeunes)

    Tout ne s’est pas déroulé comme vous l’aviez envisagé, les affaires ne marchent plus. Vous luttez encore, mais tout semble vraiment fini, et là vous entendez parler de la liquidation judiciaire.

    Vous vous êtes interrogé sur ce que ces termes signifient, et surtout vous cherchez une solution pour sortir de cette situation délicate et ne pas finir en banqueroute personnelle

    Je vais vous dire quelques mots sur la liquidation judiciaire.

    Que veut dire liquidation judiciaire ?

    C’est un peu comme l’acte de décès de votre entreprise, car elle constitue le début de la fin de l’existence de votre société ou entreprise, c’est-à-dire la rayer de la carte.

    C’est une procédure judiciaire qu’une entreprise au bord de la banqueroute doit subir, si aucun redressement des activités ne semble être envisageable.

     

    C’est quoi être en faillite, en banqueroute ?

    Votre activité diminue, chiffre d’affaire en chute vertigineuse, factures fournisseurs qui s’empilent, charges et impôts à payer et pas de sous pour payer tout ça…

    Bref votre business ne marche plus, il n’y a plus de clients.

    Vous n’arrivez plus à faire face à vos dettes, vous ne trouvez plus les moyens pour les régler.

    Là, on peut affirmer que vous êtes en faillite, en cessation de paiement, c’est la banqueroute.

    Vous vous demandez certainement ce qui va arriver.

    Première solution, faire une cessation volontaire d’activité, c’est une procédure qui peut être très simple. liquidation judiciaire, banqueroute

    Selon le statut, vous pourrez la faire seul ou accompagné de votre comptable.

    C’est souvent souvent la meilleure solution.

    Cela démontre de la bonne foi de votre part vis à vis de vos créanciers et surtout cela montre que vous avez su analyser votre situation et en tirer les bonnes conclusions.

    C’est le meilleur moyen de limiter la banqueroute.

    La deuxième et dernière option sera la liquidation judiciaire, même si vous ne le souhaitez pas.

     

    Sur qui peut-on appliquer cette liquidation ?

    Toute personne ou organisation qui exerce des activités à profit, et qui est enregistrée au registre des commerces peut subir cette liquidation.

    Que ce soit une entreprise commerciale, artisanale, agricole ou même des associations. La liquidation judiciaire est instituée par la Loi du 26 juillet 2005.

    La liquidation va t’elle vous éviter la banqueroute ?

    La liquidation judiciaire permet de régler les dettes que l’entreprise a cumulées pendant les derniers temps de crise, en vendant ses biens et ses actifs.

    Ces dettes comprennent la vente des biens et des actifs, ainsi que le règlement des créanciers.

    En d’autres termes, il faudra vendre l’entreprise.

    Qui s’occupe de toute cette procédure ?

    Les bases de cette procédure sont régies par les lois au sein du tribunal de commerce et c’est ce dernier qui s’occupe de toutes les démarches.

    Ces démarches sont divisibles en 3 étapes :

    • Jugement d’ouverture : le tribunal va nommer un liquidateur qui disposera de tous les droits et les actions du propriétaire.

    • Paiements des dettes : le liquidateur va régler les dettes en vendant les biens et actions de la société et cela sous contrôle du tribunal.

    • Clôture de la procédure : l’entreprise n’existe plus, et tous les problèmes de dettes sont réglés.

    Qui peut prendre la décision de liquider ?

    • Le débiteur lui-même : c’est-à-dire la personne en difficulté dans son entreprise.

    • Le tribunal : lorsque les activités cessent, le tribunal peut saisir la société.

    • Les créanciers : des personnes auxquelles l’entreprise doit de l’argent.

    Comment faire une liquidation judiciaire ?

    la banquerouteJe vais vous indiquer les démarches à suivre !

    Il faut passer par les juges du tribunal de commerce, une fois que les actifs disponibles ne peuvent plus faire face aux passifs exigibles.

    Le tribunal de commerce ouvre une procédure de liquidation judiciaire qui est soit une procédure de liquidation judiciaire simplifiée (sous certaines conditions), soit une procédure de liquidation judiciaire de droit commun.

     

    Quand faut-il démarrer la procédure pour limiter la banqueroute ?

    Le plutôt sera le mieux ! Croyez-moi !

    La bonne foi est prise en compte, car plus tôt l’entreprise déclare ses difficultés financières plus tôt les juges saisis de l’affaire peuvent opter pour un redressement au lieu d’une liquidation. Le Premier passe beaucoup mieux…

    Si la première solution est prise comme une mesure de sauvetage, retenez que la deuxième est prise comme une solution pour comptabiliser ce qui reste, comme après la survenance d’un sinistre : d’un incendie ou d’une inondation.


    Lors de la décision d’ouverture de la liquidation judiciaire, le tribunal compétent nommera le juge-commissaire chargé de l’affaire, le représentant des salariés ainsi que le liquidateur.

     

    Qui est le liquidateur ? Il est nommé par le tribunal pour représenter les créanciers et pour être chargé de la liquidation.

    Que se passe t’il pendant la liquidation ? De nombreuses modifications sont réalisées dans l’entreprise. Si vous travaillez en tant qu’indépendant, vous n’avez pas le droit d’exercer pendant toute la phase de liquidation.

    Vous aurez aussi beaucoup de pièces à fournir avec le bilan de l’actuelle année d’exercice.

    Quels sont les effets ? Le dessaisissement du débiteur, la fin de l’activité et la possible cession de l’entreprise. Donc la vente, soit de l’entreprise, ou bien de l’un des actifs de cette entreprise.

    La demande incombe au débiteur, c’est-à-dire à la personne morale ou physique auprès du greffe du tribunal compétent.

    Globalement, vous savez maintenant comment faire une liquidation judiciaire et vous connaissez les deux solutions pour limiter la casse en cas de banqueroute !

    C’est bien sûr quelque chose que je ne vous souhaite pas, mais il est important de savoir comment faire en cas d’échec. Un Homme Averti En Vaut Deux…

    Si ce n’est pas trop tard, vous pourrez peut être retrouver le bon cap en consultant cette formation vidéo gratuite que je vous ai préparée, récupérez vos accès grâce au formulaire.

    Formation Vidéo Offerte : Transformez une idée en business rentable. 18 astuces pour créer votre plan de route de l’entrepreneur à succès !

    Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.